Herpès : du bouton de fièvre à l’herpès génital

Qu’il soit oculaire, labial ou génital, l’herpès est une infection virale et transmissible qui provoque des démangeaisons et des brûlures sur la partie contaminée.

Qu’est-ce qu’un herpès ?

L’herpès est une infection virale et infectieuse causée par le virus de l’herpès simplex de type 1 ou de type 2 (HSV), qui se présente par des affections des muqueuses et de la peau. En présence de l’herpès, des vésicules groupées produisent sur la partie affectée. L’herpès est inoffensif, mais il peut être plus gênant pendant la grossesse, chez les fœtus, ou chez les personnes dont les fonctions immunitaires sont affaiblies et provoquant notamment des infections pulmonaires ou des encéphalites. Il existe deux principaux types de virus de l’herpès, le HSV1 plutôt que les manifestations orales et le HSV2 affectant la partie génitale.

Lors de sa première rencontre au virus qui peut être bruyante ou passé imperceptible en particulier chez l’enfant atteint de gingivo-stomatite herpétique, rassemblant de nombreuses vésicules, autour et dans la bouche, ce qui peut causer de la douleur et réduire l’alimentation, le virus existe toujours dans le corps. Ensuite, il peut provoquer des récurrences, souvent sous forme de boutons de fièvre ou d’herpès labial dans le cas du HSV1.

Symptômes

Habituellement, l’herpès est sans symptôme ou présente des symptômes légers et ne peut être reconnu. La majorité des porteurs de la maladie ne connaissent pas leur état. Cette infection fait apparaître des vésicules et devient opaque. Puis ces vésicules se sont ouvertes et se sont ensuite développées vers des croûtes, qui ont disparu après quelques jours. Dans le cas général, l’herpès ne laisse pas de cicatrice. Les démangeaisons, les brûlures et la douleur sont les plus fréquentes pendant les quelques jours où l’herpès apparaît. Les maux de tête, la fièvre et la fatigue accompagnent généralement les crises d’herpès, quel que soit son emplacement.

Comment faire pour guérir de l’herpès ?

Les médicaments antiviraux peuvent réduire la durée infectieuse des lésions et la durée des symptômes, et peuvent également empêcher la survenue d’autres poussées. Par conséquent, ils peuvent traiter les crises. Ils sont ordonnés en tant que traitement préventif ou en tant que traitement curatif.

Il est généralement recommandé de le traiter sous forme de comprimés pendant quelques jours, la posologie varie en fonction de l’herpès génital. Pour avoir une efficacité maximale, il est indispensable de prendre ce traitement lorsque les manifestations initiales d’une crise (telles que des brûlures et des démangeaisons) se produisent. Le traitement antiviral doit être accompagné de certaines mesures d’hygiène pour éviter la propagation du virus. Des anti-inflammatoires et des analgésiques peuvent également être prescrits pour soulager la douleur.

Boutons de chaleur : quelles causes et comment s’en débarrasser ?
Comment attrape-t-on une verrue ?